Quels sont les objectifs du Master en Gestion des territoires ?

Master en Gestion des territoires

Le Master est un diplôme supérieur qui se prépare en 4 semestres après l’obtention d’une licence. Plusieurs filières sont proposées aux élèves. La mention Gestion des territoires et développement local est une des branches les plus choisies.

Présentation de la filière

Le Master en Gestion des territoires atteste l’acquisition d’un ensemble de connaissances et de compétences essentiellement soutenues à la recherche dans un champ pluridisciplinaire. Ce diplôme se prépare normalement en 2 ans, après la licence. L’étudiant obtiendra ainsi la certification de Master, ou bacc+5 s’il réussit toutes les épreuves. Cette attestation permet au titulaire de poursuivre ses études en doctorat ou bien d’entrer directement dans le monde professionnel. Les parcours de formation pour ce master prennent en compte la diversité et les spécificités des candidats reçus en formation initiale et continue. Les cours se font généralement en présentiel à temps plein et le volume horaire varie d’un établissement à un autre. En moyenne, le volume horaire est de 800 h.  Plusieurs activités sont visées pendant le cursus dont la participation à la réalisation d’un projet territorial et le montage des projets de développement local. Il y a aussi la participation à la conception des projets de développement agricole et rural et les différentes enquêtes et études. De nombreuses autres activités sont également ciblées :

  • Gestion d’équipements ;
  • Implication dans l’élaboration d’un plan d’action ;
  • Contribution à la gestion de collectivités territoriales et locales ;
  • Pilotage de stratégie de communication.

Les objectifs de la formation

La mention Gestion des territoires et développement local se positionne dans un contexte interdisciplinaire en sciences sociales. Ces dernières sont appliquées aux enjeux de l’agriculture, l’alimentation, l’environnement et la biodiversité. Quant aux disciplines mobilisées, il y a l’économie politique, l’économie écologique, la science politique, le droit et l’agroéconomie.  Les objectifs de cette mention sont ainsi de fournir aux étudiants les compétences nécessaires pour examiner une situation en relation avec le développement local et environnemental. Cela leur permet d’anticiper les évolutions futures, sensibiliser, former puis mobiliser les acteurs concernés.

Le programme à suivre dans un Master en Gestion des territoires

Le 1er semestre inclut un volume horaire d’environ 300 h avec une semaine de terrain lié au projet tuteuré. Il s’agit d’un programme collectif permettant une pratique pré-professionnalisante pour 10 ECTS. Les parcours sont estimés pour une valeur globale de 20 ECTS. Au cours du 2ème semestre, un stage individuel de 2 à 6 mois est obligatoire. Puis, la rédaction d’un mémoire avec soutenance orale valide l’obtention de 30 ECTS. Pour les différents parcours de GTDL, un socle commun de connaissances est défini au premier semestre. Il permet aux élèves de découvrir et approfondir les bases théoriques. Des mutualisations sont également prévues et concernent la mention « gestion de l’environnement ».